Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

NOVEMBRE EN CORSE

Souvent pendant l'été, nos hôtes nous demandent : mais que faites-vous tout l'hiver, que se passe-t-il à la Casa Murza ? Vous en saurez un peu plus en lisant ces quelques lignes !

 Alors que les sentiers et les plages semblent délaissés par les vacanciers, le mois de novembre est marqué par de douces journées à l'ensoleillement encore généreux. A la faveur d'un passage pluvieux et venteux, les montagnes se sont couvertes d'un léger manteau neigeux mais hélas toujours pas de signe d'amélioration: le déficit de précipitations continue de sévir sur notre île. Ce même vent a par contre poussé vers la Casa Murza, depuis la région de Tournai, un hôte très particulier. Attiré par une passion naissante pour la permaculture, Julien est arrivé de Belgique pour nous prêter main forte dans l'entretien des jardins. Au travers d'échanges, il va s'initier à l'esprit de la permaculture et à bien d'autres activités quotidiennes avec nous tout en découvrant l'île de Beauté. Il a accepté de nous livrer ses premières sensations !

« Tout a commencé à l’aéroport d’Ajaccio. Au bout de quelques minutes sur le territoire corse, il m’est arrivé une mésaventure. Le chauffeur de la navette n’était apparemment pas d’humeur à rouler et donc en secours j’ai utilisé le stop ahah. L’hospitalité et la bonté de quelques chauffeurs m’ont permis de rejoindre Bernard et Michel. J’étais surpris de voir justement que les gens me prenaient facilement, mais également étonné de la présence d’animaux en liberté le long des routes (vaches, cochons, …).

Avant de vous parler de mon séjour à Vico à la Casa Murza, j’aimerais juste dire qu’Ajaccio est une ville qui vaut le détour d’une journée, pour voir son port de plaisance ainsi que de magnifiques paysages.

_MG_0014.JPGA présent, parlons plus concrètement de mon lieu de séjour. Mais par où commencer ? A mon arrivée, j’ai trouvé le cadre magnifique : une vue à couper le souffle avec des montagnes surprenantes (qui me changeaient du plat pays ^^), un calme sans pareil, des chambres magnifiques et chaleureuses et enfin un jardin paradisiaque surplombé d’un soleil radieux. Il m’avait suffi d’1h30 de vol pour changer radicalement de paysage et pour découvrir une faune et une flore toute autre. Concernant la maison même, je me suis senti comme un poisson dans l’eau. Ils ont eu le don de me mettre à l’aise et de me faire des plats typiques aussi délicieux que surprenants et diversifiés.

 Enfin pour ce qui est du jardin, j’en suis à mes débuts, mais, une chose est sûre, il n’y a pas de routine. C’est un réel plaisir de mettre les mains dans la terre et d’écouter les conseils et apprentissages de Bernard. La suite est à écrire, mais mon périple corse s’annonce inoubliable… »

Écrire un commentaire

Optionnel